"Si Jésus veut que l'on continue de compter le temps à son nom, qu'il descende du ciel me le demander"
~Un Patriarche de la Guilde des Archivistes
"La boue jusqu'aux genoux, cachés dans des trous gelés, nous nous étions empêtré dans une guerre de positions qui ne semblait pas trouver de fin"
~Un Rêveur racontant la bataille de la ligne rouge
"On peut difficilement déclarer blanche une paix sur autant de morts,... Mais va pour la paix"
~Caddaric Aubelune, Empereur des Celtes
"Cette paix ne signifiera pas la fin des combats pour très longtemps et aucun traité ne pourra jamais ôter l’ambition du cœur des hommes"
~Sitisis Djin, Reine d'Hachram
" Le seul véritable ennemi de l'EQUI, c'est le Conflit."
~Un érudit de la guilde des Archivistes

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Administrateur
Afficher
Surnoms : Cœur de Cendre
Messages : 37
Talents : 12160
Réputation : 0
Citation : Être cruel de temps en temps fait moins de monde à tuer sur le moment.
Localisation : Massalia
Métiers :
  • Officiel
  • Écolier
  • Érudit

Voir le profil de l'utilisateur

[SSS + SSS] L'Éclipse

le Jeu 7 Déc - 3:28


L'Éclipse, parfois appelée aussi "La Louve"

Informations Générales



Nom : L'Éclipse, parfois appelée aussi "La Louve"

Rang : SSS + Enchantement SSS

Effet :
----------------------------------------------------------------------------------
Arme légère [Rang SSS] : Résistance de rang SSS. Dégât rang S. Aucun Malus de point d'action.
Enchantement [Rang SSS] : La rapière prévient son porteur de toute intention belliqueuse à son encontre. Lorsqu'un individu, une créature quelle qu'elle soit, a dans l'idée de nuire au porteur de l'épée, les yeux du loup qui orne l'arme brillent plus ou moins intensément en fonction de la gravité de l'intention qu'elle détecte. L'utilisateur de l'arme peut donc savoir si une présence invisible veut lui nuire, si une personne avec qui il négocie souhaite le trahir, si une personne à qui il parle souhaite le tuer, etc. Quoique l'arme permette de faire savoir, même avec un camouflage, qu'il y a une présence néfaste, elle ne permet pas de connaître avec précision l'emplacement précis de la personne qui serait camouflée. Un loup géant à taille humaine peut apparaître à la personne qui souhaite nuire au porteur. Ce loup n'a pas de capacité offensive, il se manifeste uniquement pour faire entendre à quelqu'un qu'il est bien repéré par l'arme. L'utilisateur en revanche ne voit jamais ce loup (qui est en réalité une louve).
----------------------------------------------------------------------------------

Description : Élégante rapière dont on devine la valeur et la puissance au premier coup d’œil même si on n'est pas un expert. On ignore de quelle matière elle est faite, et quoique la lame semble faite d'un acier tout à fait banal, il est si résistant et luisant qu'on peine à croire qu'il s'agisse seulement d'acier. Ce qui forme sa garde, son pommeau et le manche en revanche paraît être réalisé en écaille de dragon, alors que l'ornement et la décoration font clairement pensés à la représentation d'un loup. Il s'agit d'un objet unique qui n'est pas reproductible.

Histoire : Arme impériale censée faire partie de l'héritage des Aubelune, elle n'a pourtant pas été tenue par un membre de cette famille depuis sept générations.  

Son origine est datée vers l'hiver de l'an 1014 du premier âge. Heckbert Aubelune, qui n'était alors pas encore l'Empereur, mais Roi d'Eurpa, était en conflit avec la famille Wolf, comme l'étaient ses ancêtres avant lui, il était à peine âgé de 14 ans quand il héritait de Massalia, et récoltait une situation très tendue à gérer. Son père, Heckbar Aubelune venait de mourir de la peste jaune, qu'il avait attrapée sur un champ de bataille en ancienne Germanie. Par souci de la paix, Heckbar avait contracté un mariage entre son fils (Heckbert) et la très jeune sœur de son rival de la famille Wolf quatre ans auparavant.
Antaria Wolf, dit la jeune Louve à cause d'un tempérament que l'on réputait fougueux et sauvage fut alors envoyé en 1010 à la cour de Massalia pour être fiancée, puis mariée de force à Heckbert. Elle avait dit-on seulement 9 ans à ce moment. Ce mariage qui devait normalement garantir la paix entre les deux familles n'eut pas l'effet escompté, et la jeune femme, fiancée du prince, servit alors plus d’otages qu'autre chose au Roi Heckbar qui repartait en guerre contre son rival, le frère de cette toute jeune fille.

La jeune fille et le prince s'entendirent pourtant parfaitement, et lorsque Heckbert hérita d'Eurpa, il n'hésitait pas à couronner Antaria Reine d'Eurpa et à l'épouser. Le charisme et l'adresse au combat d'Antaria lui permirent rapidement de mettre à bas tous les doutes que la cour d'Eurpa avait sur sa loyauté envers la famille Aubelune, un prodige pour une femme aussi jeune. Elle accompagnait son époux à toutes ses campagnes militaires, combattant les armées de son propre frère sans jamais hésiter, elle aurait même, raconte-on, combattu son frère en duel et failli y périr avant d'être secourue par Heckbert. Cet événement fit d'elle un symbole de loyauté dans le royaume. Dès l'an 1018, elle donnait naissance aux fameux jumeaux Kadbar et Kadira, qui plus tard s'affronteront d'ailleurs pour la couronne impériale. Elle était enfin présente, quand son époux vaincu son frère à la bataille du Rhin en Hiver de l'an 1023, Seizième Lune, et c'est elle dit-on qui encouragea Heckbert a finalement fonder l'Empire celte.

Personne ne niera l'amour qui liait ces deux jeunes gens, qui normalement ennemis de naissance, auront su dépasser les siècles de haines qui opposaient leurs familles. Quand Heckbert en l'an 1014 héritait d'Eurpa, Antaria, alors âgée de seulement 13 ans, a désiré faire un cadeau somptueux à son époux, un cadeau, dira-t-elle, "qui symbolisera sa domination sur la famille Wolf, incapable de reconnaître la destinée prodigieuse de mon noble époux". La légende dit, qu'avec une petite escorte, elle se rendit en secret en ancienne Germanie, dans l'une des forêts de Bavière où elle savait que logeait un forgeron capable de travailler l'écaille de dragon et surtout de manipuler l'acier comme personne. Nul ne sait comment elle obtint ces écailles de dragon, ni comment elle fit pour traverser les lignes de front en toute discrétion, toujours est-il que neuf mois plus tard, Heckbert reçut à sa fenêtre, déposé par un aigle, une rapière digne d'un Roi, et murmurait-on déjà alors, d'un Empereur. C'est ce qu'avait prophétiser la jeune femme à son mari quelque mois auparavant, ce qui ne laissait aucun doute sur le fait qu'elle fut bien à l'origine de la création de cette épée.

Sachant que son époux était, comme tout ceux de sa lignée, un danse lame, voir un spectre danseur, l'épée avait été faite fine pour être maniée facilement. Quand Heckbert demanda à sa femme qui était le forgeron qui avait pu forger une arme d'une telle qualité, celle-ci aurait répondu "un loup dans une caverne du pays de mes ancêtres, dissimulé sous une peau d'homme. Mais mon amour, en cette arme, il y a mon sang, mon âme et mon amour pour toi, le forgeron a frappé de son marteau, mais c'est de mon cœur que vint son jour, l'esprit des loups est dans cette épée, mon esprit, et tant que je t'aimerais, cette épée te sera aussi fidèle que je te le suis. " On ne sait toujours pas aujourd'hui qui l'a forgé en réalité, peut-être est-ce finalement Antaria elle-même, toujours est-il qu'elle ne cessa jamais d'aimer Heckbert, et la rapière ne le trahit jamais...
Le loup qui décore la garde de l'arme symbolise alors, aux yeux de la cour, la domination certaine de la famille Aubelune sur la famille Wolf, et la lame est alors baptisée par son possesseur "Éclipse", car, dira le jeune roi avec humour, "la beauté de cette lame éclipse celle de toute autre, comme la beauté de ma femme éclipse celle de toute autre."

La rapière servira l'empereur dans toutes ses guerres d'unification de l'Empire, et c'est ainsi qu'Éclipse commença à entrer dans la légende. En l'an 1039, il est dit que lors d'une escarmouche, Antaria fut enlevée par une troupe Italienne, alors que l'Empereur tentait de soumettre la botte sous le joug de l'Empire Celte. Il ne s'agissait semble-t-il que de bandits qui souhaitaient une forte rançon. Heckbert, fou de rage, était pourtant prêt à payer la somme demandée, sauf que le conseil de la Triun, interdisait de débloquer la somme astronomique qui était réclamée. L'empereur choisit donc de partir lui-même libérer sa femme. Il est dit que lorsqu'il vint libérer sa femme, tandis qu'il combattait, Antaria qui était enchaînée à un rocher servait à prévenir Heckbert de toutes les attaques qu'il devait parer. Par la voix, elle lui criait au fond de la caverne d'où devait arriver chaque coup. Elle pria si fort et avait si peur pour lui, que son flux imprégnait l'arme qu'il tenait en main, jusqu'à voir les yeux de la louve qui l'ornaient briller à chaque fois qu'un homme tentait de frapper l'Empereur, comme si la peur d'Antaria entrait en résonance avec la rapière dont elle avait elle-même donné l'ordre de la confection. Parvenant finalement à libérer son épouse, il était alors convaincu que sa rapière, et l'âme de sa femme était à jamais liées. Le couple impérial vécut encore longtemps, et Antaria donna une prodigieuse descendance à Heckbert. Antaria mourra finalement en l'an 1051, dans sa chambre et auprès de son mari. Heckbert, affligée par cette perte, chercha dit-on à se donner la mort avec l'épée qui lui avait été offerte par sa femme, mais celle-ci refusa de percer sa poitrine, et il entendit, à travers la gueule-de-loup de la garde, le son de la voix d'Antaria, qui le suppliait de continuer de vivre. Heckbert conclut que l'esprit de la jeune louve, désireuse de veiller encore sur son mari, avait investi la rapière Éclipse, et accepta de lui obéir.

Avant de mourir, l'Empereur décidait de se rendre dans une forêt, où il savait que résidait un seigneur Dragon Forestier qu'il connaissait, et qui l'avait aidé dans certaines de ses batailles. Là, il confiait la rapière au dragon. L'Empereur, désireux de s'assurer que ses descendants soient certains de vivre le même amour que lui, confia au dragon que si un Aubelune devait en hériter, seule son épouse pourrait venir la réclamer, et si la rapière ne reconnaissait pas la femme comme réellement éprise de son mari, alors il devrait la dévorer. Cette lame était comme une louve, veillant sur sa famille, Antaria, habitant cette lame, serait l'assurance que jamais l'un de ses descendants ne serait dupé par une femme. C'est alors qu'on commença d'appeler cette rapière plus seulement Éclipse, mais aussi "la Louve". Le Dragon qui trouvait l'idée aussi absurde qu'amusante acceptait de veiller sur l'épée qui fut plantée dans un arbre. Ce fut certainement la seule erreur, mais aussi la plus grave du premier Empereur.

Cette décision du premier Empereur laissait place à une tradition qui perdurerait pour les 1600 ans à venir. Les histoires concernant les tentatives d'acquisition, fructueuses ou non, de cette rapière, sont légion. Tous les Empereurs qui seront parvenu à tenir cette lame en main, auront pris soin avant de mourir de la remettre dans l'arbre où elle fut plantée la première fois, comme si ne pas le faire serait une forme d'hérésie, mais on sait que c'est certainement la rapière elle-même qui l'ordonne à son possesseur, quant à savoir comment elle se fait obéir... Celles qui sont parvenus à reprendre l'arme, doivent faire serment au dragon de ne jamais divulguer comment se déroule ce test, sous peine d'être maudite et de périr d'une horrible façon.

Si certaines histoires sont heureuses, comme ces épouses qui se rendant dans la forêt sont parvenus à saisir l'épée sans mal, d'autres sont effroyables. On a ainsi l'impératrice Valden, qui après avoir été suspectée d'adultère fut envoyé par son époux rechercher l'épée dans l'espoir qu'elle soit dévorée par le dragon, et c'est ce qui se produisit. Des mariages furent refusés par certaines femmes, qui craignaient d'être envoyées dans cette forêt. Certains Empereur ont tenté de récupérer eux-mêmes l'arme, mais auront fini dévoré par la bête. Et ce n'est pas tout, lorsque l'Empereur possède l'arme, il est certain qu'une certaine tension règne dans la cour... On peine à imaginer le nombre de morts et de déceptions qu'on connut les possesseurs de cette lame. Nul ne peut approcher l'Empereur sans être percé à jour, aussi des histoires terribles furent mises en évidence après coup, comme des mariages arrangés pour qu'il n'y est surtout pas d'amour et que l'épée ne soit pas récupérée, ou encore dans l'espoir qu'une courtisane un peu trop encombrante soit finalement dévorée lors du rite. Sur les sept dernières générations d'Empereur, six ont refusé d'envoyer leurs épouses chercher l'arme, craignant soit de les perdre, soit d'être déçu d'apprendre qu'elles n'étaient pas sincèrement amoureuses d'eux. La dernière histoire connue est celle de l'Empereur Caddaric Aubelune.

Pas encore élu Empereur par la Triun, sa mère lui avait raconté comme son père ne voulait jamais entendre parler de cette rapière et comme elle-même craignait d'être un jour envoyée face au seigneur Dragon, elle lui fit donc promettre, et toute la cour le savait, de ne jamais envoyer sa femme la chercher quoi qu'il advienne. À quinze ans, il fut mariée à une jeune femme, d'une famille Mineur. Mariage d'amour arrangé par sa propre mère, et donc un mariage heureux. Son épouse lui donna cinq enfants, cependant, quinze ans après le mariage, on dit que son épouse fut offensée que Caddaric refusa de l'envoyer chercher la rapière. On murmurait à la cour, que c'était là, la preuve qu'il doutait de la sincérité de ses sentiments. Humiliée, elle se rendit de son propre chef dans la forêt pour s'emparer de cette arme, et faire taire les on-dit de la noblesse. Elle n'en revint jamais... On raconte que Caddaric Aubelune depuis cet événement, souhaite abattre lui-même le seigneur dragon et s'y prépare, et que plus aucune femme n'est prête à l'épouser, de peur d'être envoyée directement dans la forêt pour tester cet amour qu'elle promettrait au jeune Empereur.

________________________________________


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum